Faire de la création artistique
et du spectacle vivant un levier
de développement du territoire

Mobiliser les ressources d’un territoire en faveur de la création artistique et du spectacle vivant

La création artistique, le spectacle vivant contribuent au développement des territoires : attractivité, vitalité et dynamisme de la vie sociale et de l’espace (urbain ou rural), retombées pour le commerce local et le tourisme …

Pour autant, les conditions d’exercice en sont souvent précaires, les évènements et lieux de diffusion sont peu nombreux à assurer des conditions satisfaisantes : rémunérations et défraiements, logistique, communication …

Le statut d’intermittent, auquel tous les artistes n’accèdent pas , reste soumis à des remises en cause cycliques qui fragilisent la profession et contribuent à entretenir dans l’opinion l’idée d’un secteur professionnel plus assisté que productif. Les artistes plasticiens ne sont pas mieux lotis.

Dans un contexte politique qui vise à réduire les dépenses publiques, la culture et la création artistique font partie des premières touchées. Pour illustration, le nombre de festivals, de scènes, de lieux de création qui, faute de crédits ont du annuler, limiter ou interrompre leur activité.

En réaction à cette précarité qui, tout en s’accentuant, n’est pas totalement nouvelle, le monde de la création artistique a toujours fait preuve d’imagination et de dynamisme pour s’aménager ses propres conditions de diffusion et d’existence.

Dans d’autres domaines (recyclage, alimentation, énergie, santé …), la dynamique collective « Start Up de Territoire » a permis d’inventer collectivement des réponses innovantes.

En fonction de ces deux atouts – ressources propres au milieu artistique, efficience constatée de la démarche Start Up de Territoire – nous avons la conviction qu’il est possible, collectivement, d’inventer ou de développer des initiatives locales en faveur de la création artistique.

D’où la proposition de constituer un ou plusieurs groupes de travail collaboratifs autour de ces questions …